Site en en cours d'évolution - les contenus sont accessibles - merci de votre compréhension

Les études de tracés

 

Les études : des zones de passage aux propositions de tracés

 

Les zones de passage à l’étude

 

Les zones de passage ont été retenues par l’État à l’issue de la première étape d’études et de concertation qui s’est déroulée entre 2014 et 2017, et sur les bases d’une démarche d’analyse multicritères remise par SNCF Réseau prenant notamment en considération :

  • la performance (possibilité d’établir un tracé le plus direct possible / le meilleur temps de parcours) ;
  • le coût de réalisation ;
  • l’insertion environnementale.

 

Zoom sur le calendrier progressif des études pour les aménagements de priorité 1, jusqu’à l’enquête d’utilité publique (envisagée fin 2026)

Une progressivité dans la prise en considération de toutes les contraintes du territoire

djsqdjmqsdlkqsmldkqsmld

  • en sélectionnant, parmi plusieurs variantes a priori envisageables, celles qui semblent représenter le meilleur compromis entre les différents critères de performance ;
  • en approfondissant les études pour décrire de plus en plus précisément les variantes, dans la logique d’éviter au maximum les impacts, de réduire ensuite ceux qu’on ne peut pas totalement éviter et enfin de prévoir des mesures compensatoires pour les impacts résiduels.

Ces principes expliquent en grande partie le temps nécessaire à cette étape, puisqu’ils induisent :

  • des recueils de données d’entrée précises dont certaines sont soumis au cycle des saisons (inventaires faune-flore) ;
  • des itérations entre les différents domaines d’étude (études d’exploitation, de trafic et de rentabilité socio-économique, études de conception techniques et environnementales) ;
  • de nombreux échanges avec les élus, les acteurs du territoire et le grand public (temps d’information et temps forts de concertation) ;
  • des prises de décisions des instances de gouvernances sur la base de ces études et des retours des territoires concernés.

En parallèle des études de tracé sur les sections de priorité 1, la prise en considération du périmètre d’études a pour objectifs :

  • de préserver la faisabilité du projet pendant la durée des études ;
  • d’éviter que des constructions nouvelles soient autorisées alors que dans quelques années elles pourraient être expropriées.

Cela permet une information transparente de la zone de passage à l’étude auprès des habitants et des aménageurs. Ce périmètre sera amené à se réduire au fur et à mesure de l’avancement des études et de choix du tracé.